Navigation – Plan du site

Présentation

La Revue italienne d'études françaises revendique son appartenance à la tradition de la francesistica italienne et s'adresse à tous les chercheurs dans le domaine de la littérature, de la langue et de la culture françaises. Nous désirons offrir aux chercheurs du monde entier un accueil fraternel dans une revue électronique à l'écoute de la culture contemporaine et attentive à garantir tous les critères requis afin de lui assurer une reconnaissance institutionnelle. Les jeunes chercheurs seront nos interlocuteurs privilégiés. Nous leur promettons une attention sévère et un traitement impartial.

Dernier numéro en ligne
5 | 2015
Varia

Sous la direction de Francesco Fiorentino

La Revue Italienne d’Études Françaises présente son cinquième numéro. Désormais, grâce au travail de la rédaction coordonnée par Barbara Sommovigo, tous les numéros sont disponibles sur la plate-forme revues.org, ce qui garantit une diffusion à très large échelle de notre revue, confirmée cette année, par l’Agence italienne d’évaluation universitaire, dans la classe A des revues scientifiques.

Avec ce numéro, nous poursuivons notre projet d’une revue généraliste ouverte aux spécialistes affirmés et aux jeunes chercheurs de toutes les nationalités : nous proposons ici des articles sur la littérature du XVIe, du XVIIIe, du XXe, et sur l’extrême contemporain. Nous proposons aussi trois de nos rubriques d’approfondissement monographique. La rubrique Seuils poétiques, que nous consacrons traditionnellement à la traduction poétique, a été transformée en « Seuils prosaïques » par Luigi Magno, qui s’est posé la question : « Que reste-t-il de la prose en poésie au-delà ou en deçà du poème en prose ? ». Ces proses en poésie, telles que Francis Ponge, Denis Roche et Nathalie Quintane les ont diversement pratiquées, et dont certaines sont ici traduites pour la première fois, constituent « un sujet sérieux de réflexion sur lequel s’effritent la plupart des définitions les plus paradigmatiques de la poésie ». L’autre rubrique, Le point sur, est consacrée cette fois à Sade conteur, avec trois communications du séminaire que l’Université de Pise a organisé pour la parution de l’édition de Michel Delon des Contes étranges (Gallimard, « Folio Classique », 2014). Il s’agit d’une réflexion à trois voix sur un aspect plutôt négligé et souvent surprenant de l’œuvre sadienne. Pour finir, dans Rencontres, Véronic Algeri pose des questions à Pierre Jourde dans son double rôle de critique et de romancier : une bonne perspective sur l’état actuel de la littérature. 

Nous tenons à annoncer que le prochain numéro de la revue proposera une partie monographique sur les « Romanciers oubliés des années Trente » qui recueillera des communications du Colloque organisé par le « Seminario di Filologia francese » à Rome les 3 et 4 décembre 2015.

En souhaitant à tous nos lecteurs une fructueuse lecture du numéro 5 de la RIEF, nous rappelons que les normes pour l'envoi des articles, les échéances, les consignes de mise en forme et la description des étapes de l'évaluation sont disponibles dans la section de présentation de la revue. Toutes les propositions de contributions sur la littérature, la culture et la langue françaises seront examinées avec intérêt et évaluées selon notre processus habituel, garantie de rigueur et d'impartialité.

  • Logo ANVUR
  • Logo Seminario di Filologia Francese
  • Les cahiers de Revues.org