Navigation – Plan du site

2 | 2012
Varia

Sous la direction de Francesco Fiorentino

Pour Arnaldo Pizzorusso,
en témoignage de reconnaissance.

Le premier numéro de la Revue italienne d’études françaises a été favorablement accueilli par la communauté scientifique. Près de deux mille visiteurs ont consulté le site [cette donnée se réfère à l'ancien site sur lequel les trois premiers numéros de la revue ont été publiés, NDLR] ; plusieurs data bases internationaux s'en sont fait l'écho ; de nombreux auteurs nous ont proposé leur collaboration ; l’Agence italienne d’évaluation de la recherche (ANVUR) a déjà classé la RIEF parmi les « revues scientifiques », à côté de revues anciennes et illustres.

Dans ce second numéro, nous continuons à mélanger les contributions de chercheurs de différentes générations : vous y trouverez des articles de spécialistes affirmés comme de jeunes chercheurs, tous également soumis à l’examen de deux lecteurs anonymes. Vous y retrouverez aussi les rubriques déjà présentes dans le premier numéro : celle de traductions poétiques commentées, où cette fois trois poètes français contemporains, choisis per la Rédaction, ont été traduits en italien et dans d’autres langues européennes ; et celle que nous consacrons à la relecture et à la diffusion d’essais, traduits pour la première fois en français, de maîtres des études françaises en Italie : dans ce numéro, il s'agit d'un texte d'Ivos Margoni consacré à Cocteau.

Mais nous présentons aussi deux nouvelles rubriques : Rencontres et Le point sur. Dans la première, l’auteur d’un essai récent, choisi par la Rédaction, est interviewé par un spécialiste du même domaine : Guido Mazzoni , auteur de Teoria del Romanzo (Il Mulino, Bologna 2011) répond ici aux questions de Federico Bertoni, auteur de Realismo e letteratura. Una storia possibile (Einaudi, Torino 2007). Dans Le point sur, la notion esthétique et littéraire de « Kitsch » est discutée sur la base d’une bibliographie essentielle.

Sur proposition du directeur de la Revue et de la Rédaction, l’Assemblée du « Seminario di Filologia francese », réunie à Pise le 23 novembre 2012, a décidé de dédier ce numéro à Arnaldo Pizzorusso, récemment disparu. Membre fondateur du « Seminario di Filologia francese », dont il a été président puis président honoraire, ce grand savant et, pour beaucoup d'entre nous, ce grand professeur, a été pendant cinquante ans l'un des principaux points de repère pour les études de littérature française, en Italie et à l'étranger. Le prochain numéro de la RIEF, en accord avec « La Rivista di letterature moderne e comparate », qu'Arnaldo Pizzorusso a dirigée pendant plus d'un demi-siècle, publiera la bibliographie de ses œuvres. Nous souhaitons ici lui témoigner toute notre reconnaissance.

  • Logo ANVUR
  • Logo Seminario di Filologia Francese
  • Les cahiers de Revues.org