Navigation – Plan du site

Normes pour l'envoi des articles, processus éditorial et droits d'auteur

Échéances

La Revue italienne d'études françaises paraît une fois par an, le 15 décembre. L'échéance pour l'envoi des articles est fixée au 31 mars.

Consignes pour la mise en forme des articles

Les articles - rigoureusement inédits - sont à envoyer à l'adresse suivante : rief.redaction@gmail.com

Dimension : 35 000 signes maximum, notes et espaces compris.

Chaque article doit être accompagné, dans un fichier séparé :

  • du titre de l'article

  • de son résumé (5-10 lignes)

  • de 5 mots-clés

  • d'une brève bio-bibliographie de l'auteur de l'article.

Toutes ces informations doivent être rédigées en français et en anglais.

Les textes soumis à la revue pour publication doivent respecter les règles suivantes :

1) Formatage informatique du texte sous « doc » (à ne pas confondre avec « docx ») pour tout logiciel (Windows, Macintosh ou Linux après vérification de la lisibilité sur logiciel Windows) ; police Times New Roman corps 12 pour le titre de l’étude et pour le texte ; Times New Roman corps 10 pour les notes. Pas de justification ni d’alinéa pour les paragraphes. Nom de l’auteur et université de provenance en première page.

2) Emploi de l’italique (par exclusion du gras) pour les titres d’œuvres ou de revues, les guillemets n’étant utilisés que pour les citations dans le texte et pour les intitulés d’articles. Les citations se font en hors-texte, sans guillemets et en Times New Roman 10 lorsqu’elles excèdent trois lignes.

3) L’appel de note n’est jamais en italique et il précède la ponctuation sauf après une citation hors texte. Dans le cas d'une citation entre guillemets, placer l'appel de note après les guillemets fermants. On ne place pas d’appel de note sur un titre ou un intertitre. Dans tous les cas une note commence par une majuscule et se termine par un point final.

4) Les références, exclusivement en note de bas de page, se font sur le mode français :

  1. Initiale du Prénom Nom, /Titre du livre en italiques/, volume et/ou tome si nécessaire (vol. / t.), Lieu d’édition, Maison d’édition, « collection entre guillemets », date d’édition, p.
    Ex. R. Barthes, L’Aventure sémiologique, Paris, Seuil, « Points », 1991, p. 20.

  2. Pour un article extrait d’une revue :
    Initiale du Prénom Nom, « Titre de l’article entre guillemets », dans /Nom de la revue en italiques/, numéro, date de parution, p. **-**, p. * ;
    Ex : T. Todorov, « Connaissance du vide », dans Nouvelle revue de psychanalyse, 11, 1975, p. 145-154, p. 150.

  3. Pour une étude extraite d’un volume de plusieurs auteurs :
    Ex : « Signifiance et sens », dans R. Barthes (dir.), Mélanges linguistiques offerts à Émile Benveniste, Paris, Klincksieck, 1975, p. 509-515, p. 512.

  4. Pour un ouvrage ou un article déjà cité, d’un auteur dont on cite plusieurs textes, répéter le titre en entier, suivi de cit.
    Ex : R. Barthes, L’Aventure sémiologique, cit., p. 25.

  5. S’il s’agit du seul ouvrage de cet auteur cité dans l’article, utiliser la formule op. cit. sans répéter le titre.
    Ex : R. Barthes, op. cit., p. 25.

  6. Pour deux références consécutives (dans la même note ou dans deux notes successives) à des ouvrages d’un même auteur, au lieu de Initiale du Prénom Nom, écrire Id., suivi du titre complet.
    Ex : R. Barthes, L’Aventure sémiologique, Paris, Seuil, « Points », 1991, p. 20 ;
    Id., Le Bruissement de la langue, Paris, Seuil, « Points », 1993, p. 25.

  7. Pour deux références consécutives (dans la même note ou dans deux notes successives) au même ouvrage, utiliser Ibid. et l’indication de la page ou Ibidem sans autre indication s'il s'agit de la même page.
    Ex : R. Barthes, Le Bruissement de la langue, Paris, Seuil, « Points », 1993, p. 25. La référence successive se trouve à p. 28, on écrira : Ibid., p. 28.
    Ex : R. Barthes, Le Bruissement de la langue, Paris, Seuil, « Points », 1993, p. 25. La référence successive se trouve toujours à p. 25, on écrira simplement : Ibidem.

  8. Pour les citations extraites d’un texte littéraire maintes fois cité, vous pouvez utiliser la notation américaine entre parenthèses, pourvu qu’à la première occurrence vous indiquiez en note en bas de page le sigle choisi.
    Ex en note à la première occurrence : F. Cathala, Le Théorème de Roitelet, Paris, Albin Michel, 2003 (dorénavant TR).
    Ex dans le texte : « “Tais-toi s’il te plait !”, dit Roitelet au majeur » (TR, p. 15).

  9. Pour indiquer la date de la première édition d'un texte dont on cite une réédition, employer les crochets carrés après le titre.
    Ex : E. M. Cioran, De l’inconvénient d’être né [Paris, 1973], Paris, Gallimard, « Folio-Essais », 1987, p.

  10. Pour les sources électroniques : en lieu et place du lieu d’édition et du nom de l’éditeur, mettre la mention : « consulté le 00/00/0000, URL : <adresse du site> ».

5) Emploi des guillemets dits typographiques (« ») et non des guillemets “ ”. Dans une citation déjà entre guillemets typographiques, on emploiera, au cas où la citation originale comportait elle-même des guillemets, les guillemets “ ”.

6) Ponctuation dans les citations :

  1. la citation se termine par un point et elle est placée en fin de phrase : on placera le point hors des guillemets.

  2. Ex : Dans la seconde partie, toutes les réticences et indécisions de la jeune fille semblent dues à la situation problématique de ses parents, qui ont pensé que Noël « c’était le moment idéal pour […] annoncer qu’ils divorçaient ».

  3. la citation se termine par un point et elle est placée au milieu d’une phrase : on ignore le point dans la citation.

  4. la citation se termine par un point d’interrogation/d’exclamation et elle est placée au milieu d’une phrase : on laisse le point d’interrogation/d’exclamation dans la citation.

7) Crochets pour signaler une coupure dans une citation […] ou l’intervention de l’auteur.

8) Les majuscules sont accentuées.

9) Pour les non francophones : veiller à ce qu’il y ait toujours un espace dit insécable avant les deux-points, le point-virgule, le point d’interrogation, entre les guillemets dits typographiques (« »).

10) Liste des abréviations :

  1. Page(s) = p. (même au pluriel)

  2. Suivante(s) = sq

  3. Traduction = tr. (en général, il s’agit de traductions françaises ; on donne alors : tr. fr. suivi de l’Initiale du prénom. et Nom du traducteur)

  4. Éditeur de l’édition critique : éd.

  5. Direction d’un ouvrage collectif : dir.

  6. Confer = Cf.

  7. Tome = t. + chiffre en capitale romaine. Ex. : t. II

  8. Chapitre = ch. + chiffre arabe. Ex. : ch. 2

  9. Volume = vol. + chiffre en capitale romaine. Ex. : vol. II

Peer Review

À la réception du manuscrit, la rédaction de la Revue italienne d'études françaises décide, après une lecture rapide, si l'article est potentiellement publiable dans la revue. Dans le cas où la rédaction décide de poursuivre le processus, elle contacte deux spécialistes reconnus, dont le profil correspond aux thèmes et aux techniques abordés dans l'article. Ces spécialistes disposent de quatre semaines pour lire le manuscrit de manière approfondie et pour rédiger un rapport.

La rédaction prend alors connaissance des rapports des membres du comité de lecture, et fait part aux auteurs de sa décision de publier ou non l'article. La rédaction transmet aux auteurs les remarques des membres du comité de lecture. Les rapports sont anonymes, et suivent la procédure nommée « double blind ». Les noms des lecteurs anonymes sont publiés tous les deux ans sur le site de la revue (voir « Comité de lecture »), sans préciser évidemment quel(s) article(s) ils ont lu(s).

Droits d'auteur

Les Auteurs qui publient sur la revue en ligne Revue italienne d’études françaises cèdent, à titre gratuit, à l’Association sans but lucratif Seminario di Filologia Francese les droits de publication du matériel scientifique publié sur la revue et le droit perpétuel de la distribuer gratuitement au public sur toute sorte de support et dans le monde entier, y compris la communication au public sur le site Web de la revue.

  • Logo ANVUR
  • Logo Seminario di Filologia Francese
  • Les cahiers de Revues.org